BRECEY

FEU D’ARTIFICE A BRECEY

tiré depuis l’étang de la plaine Equestre de l’Espace Pierre Aguiton

Entre 1500 et 2000 de personnes ont assisté au feu d’artifice du 14 juillet, qui a commencé vers 23H00 et a duré une vingtaine de minutes.

____________________________________________________________________________________________________________________________________

Chapeau le Tour de France.

Elodie Gossuin et Geneviède de Fontenay lors de l'élection de Miss Basse-Normandie

Elodie Gossuin et Geneviède de Fontenay lors de l'élection de Miss Basse-Normandie

Brécey mérite bien son slogan: «  Brécey de l’audace et du talent ». Pour la deuxième année consécutive, Brécey a misé sur les reines. Les grandes d’abord.  Mercredi soir, à l’Espace culturel avait lieu l’élection de Miss Basse- Normandie sous la houlette de la célèbre dame au chapeau : Geneviève de Fontenay, entourée de la très souriante Elodie Gossuin, Miss France et Miss Europe en 2001, et de Bernard Pichard au micro.

On peut critiquer ce genre de manifestation, il n’en reste pas moins vrai qu’elle occupe une place à part dans le cœur du public. L’élection de Miss Basse Normandie est à son comble, lorsqu’elle s’accompagne d’un défilé de mode comme celui de ces jeunes couturiers, qui nous ont présenté une palette de leurs dernières créations. Et, quand le violon descend du toit avec Alexandra Slavia à l’archet qui vous envoûte au son des musiques slaves, alors la soirée devient magique. Pour organiser tout ça, Bernard Tréhet s’est entouré d’une équipe très professionnelle qui avait déjà fait ses preuves lors de la première édition des Miss en 2010, à l’occasion du Championnat de France cycliste à Brécey. Aux manettes de l’organisation, Virginie Plé Delamasure en charge des grands projets et des relations publiques,. Une jeune femme talentueuse, qui nous a prouvé s’il en était besoin, qu’elle était capable “d’assurer” comme on dit. Tout comme Geneviève Lecoeur, qui a fait un remarquable travail de décoration florale. Salué d’ailleurs par Geneviève de Fontenay qui a retrouvé Brécey avec bonheur  « cet écrin de verdure. » .

Et bien sûr, Bernard Tréhet, sans lequel la commune n’aurait pas cette notoriété.

Miss Basse-Normandie et ses Dauphines entourées de M.Giraut sous préfet & de M.Tréhet, maire de Brécey Pour les résultats.

Cette année, c’est Lolita Brault des Loges Marchis, à proximité de Saint Hilaire du Harcouët qui a été élue. Elle est entourée de ses deux dauphines, respectivement Océane Lebon et Clarisse Lecellier.

Jeudi 7 juillet à 12h, tout ce petit monde s’était pressé sur le pont du car podium installé sur la place de l’Hôtel de Ville pour accueillir le passage des petites reines du Tour de France qui  allait passer par Brécey hélas,sous une pluie battante. Geneviève de Fontenay et Élodie Gossuin se sont prêtés de bonne grâce aux nombreuses sollicitations de séances photo et d’autographes. La caravane publicitaire n’a pas été en reste non plus, lançant sur son passage  des :  vive Geneviève, Geneviève on t’aime… Le public l’aime aussi Geneviève de Fontenay, car une élection de Miss sans la dame au chapeau, ça ne vous fait pas briller  une reine de la même manière.

_____________________________________________________________________________________________________________________

UNE MÉDAILLE BIEN MÉRITÉE


remise-médailleVendredi 7 janvier 2011, devant plus de trois cents personnes réunies au Centre Culturel de Brécey, M.Bernard Tréhet, Maire, Président de la Communauté de Communes Vice Président du Conseil général de la Manche a reçu des mains de M. Philippe Bas, ancien Ministre, vice-président du Conseil général de la Manche, la médaille de Chevalier dans l’ordre National du mérite. Une distinction instituée par le Général De Gaulle en 1963 qui récompense les mérites, militaires ou civils. Cette cérémonie s’est déroulée en présence de M. Jean-Marc Giraud, Sous Préfet d’Avranches.

Dans son allocution, Philippe Bas a évoqué tour à tour les qualités humaines et intellectuelles du récipiendaire, non sans rappeler son engagement en faveur du progrès économique et social dans son Canton.

Auparavant, Bernard Tréhet a présenté ses vœux aux élus, et en a profité pour  dresser un bilan de l’année écoulée, et nous faire partager l’un de ses rêves qu’il aimerait voir se concrétiser en 2011.  À commencer par le projet du chêne au loup pour lequel il tente de rallier les plus sceptiques.

Et ce n’est pas une mince affaire que de convaincre ces irréductibles normands au bon sens légendaire. Pourtant, il faut regarder la réalité en face. Le Sud Manche tire essentiellement ses ressources de la terre. De l’élevage en particulier. Un secteur qui est en pleine mutation. D’abord avec la crise du lait, qui a conduit un grand nombre d’exploitants à  la faillite, et ce n’est pas terminé. Puis avec le débat sur l’agriculture biologique. Comme l’écrit Gil Kressmann dans la revue Paysans de décembre : « En fixant à cette agriculture des objectifs trop élevés, les pouvoirs publics risquent de la déstabiliser, de la mener à une impasse, voire à une crise majeure ». Difficile dans ces conditions de faire des prospectives sur l’avenir de la filière agricole française quant on sait que  nous sommes très concurrencé par les pays de l’Est. La Pologne, et l’Ukraine en particulier. Il faut donc réagir par anticipation si l’on veut s’en tirer sans trop de casse affirme Bernard Tréhet. Une attitude que la France maîtrise mal. Préférant agir au coup par coup. On en voit le résultat aujourd’hui. La crise économique est loin d’être terminé si l’on en croit les analystes, le chao ne fait que commencer. Le chômage des jeunes ne cesse de grimper, et le sort des seniors n’est guère plus enviable. Quant on est maire d’une Commune  de deux mille habitants, et Président d’une Communauté de Communes on est confronté à ces problèmes avec parfois des réponses, mais pas toujours. Bernard Tréhet ne s’est jamais laissé aller à l’immobilisme. Même au prix d’un «  ça passe ou ça casse ».  Une posture qui lui a valu bien des critiques, mais le résultat est là. Sa détermination visant à engager son Canton sur la voie du progrès en anticipant sur les évènements plutôt que de les subir n’est pas toujours bien comprise. Surtout de la part des « spécialistes » de l’immobilisme. En revanche, du côté des entreprises, le bilan est plutôt positif. Elles ne regrettent pas leur choix de s’être implanté à Brécey. La main d’œuvre y est de qualité, les normands sont des gens courageux, et de nature plutôt docile. Il a œuvré aussi pour faire en sorte que son canton soit un pôle attractif  pour accompagner les entreprises dans leur développement, et favoriser leur intégration dans la Commune. Piscine, Centrede loisirs, Médiathèque, Espace Culturel, Crèche. Aujourd’hui, Brécey peut s’enorgueillir de posséder des infrastructures dignes d’une ville de dix mille habitants.

L’infatigable Bernard Trehet mène aujourd’hui un nouveau combat en s’attaquant aux énergies renouvelables avec son projet d’une Eco ferme. Une entreprise ambitieuse qui, si elle voyait le jour, pourrait bien devenir un site pilote en matière de développement durable. Reste à savoir ce qu’on y mettra dedans. Et c’est bien là le cœur du problème. Bernard Tréhet n’a pas le droit à l’erreur, sil ne veut attiser le feu de ses détracteurs. Alors faisons lui confiance et partageons ses rêves. « Le rêve est obligatoire.  Si l’on ne rêve pas, on meurt ! » se plait-il à dire.


____________________________________________________________________________________________________

Election de Miss Basse Normandie en présence de Geneviève de Fontenay Jeudi 19 août à 20h30 Espace Culturel Brécey

com-presse-Animations

___________________________________________________________________________________________________________________________________________

Vendredi 25 juin 2010, à l’Espace culturel de Brécey, se tenait le spectacle de fin d’année organisé par l’école de musique. Au programme il y avait, de la danse, une chorale, et un concert.


SPECTACLE DANSE BRECEY
envoyé par lepetitcelland. – Films courts et animations.


___________________________________________________________________________________________________________________________________________

CONCERT A BRECEY CHEZ LE P’TIT NICOLAS  SAMEDI 5 JUIN 2010

voir

_____________________________________________________________________________________________________________________________________________________________

CHAMPIONNAT DE FRANCE CYCLISTE : LE PARI OSÉ DE BRÉCEY


Ce n’est pas tous les jours que le jeune président de la Fédération française de cyclisme de déplace dans le sud-Manche. Jeudi 25 février, David Lappartient était à Brécey pour présenter officiellement les championnats de France de l’avenir qui s’y dérouleront du 19 au 22 août prochains.

“Ce sont les plus beaux championnats, a-t-il affirmé. Ceux qui réunissent le plus de comités régionaux, dont ceux des océans Indien et Pacifique, et des Antilles”. Quatre jours historiques pour la région et le département.
Au programme : huit épreuves ouvertes aux meilleurs cyclistes de 13 à 23 ans de toute la France. Trois parcours (voir la carte ci-dessus) ont été dévoilés. Outre Brécey, les communes de Saint-Laurent-de-Cuves, Saint-Pois, Chérencé-le-Roussel, le Mesnil-Gilbert ou Cuves auront donc l’honneur d’être traversées par “les futurs grands” du cyclisme hexagonal. “Des circuits piégeux alternant entre parties roulantes et toboggans usants”, a estimé Isabelle Gautheron, directrice technique nationale à la FFC. “Idéaux pour préparer les championnats du monde en Australie, qui ont lieu cinq semaines plus tard”.

La Manche Libre

____________________________________________________________________________________________________________________________________

natura-2000

Stand Odyssée organisateur du salon

Dans le cadre de l’élaboration d’une charte de développement durable et solidaire pour une vallée de la Sée préservée, la Communauté de communes de Brécey (50370) en lien avec les autres collectivités locales du territoire a souhaité initier et développer un programme d’actions visant à préserver l’environnement de la Vallée de la Sée tout en favorisant l’équitésociale et une activité économique soutenable pour l’ensemble de la population, les acteurs socio-économiques et politiques locaux. Pour soutenir cette démarche ambitieuse, les associations Brécey Commerce + et Odyssée ainsi que le Centre Socio culturel de Brécey co-organisent une première semaine du développement durable à Brécey avec un temps fort lors du week-end des 20 et 21 mars 2010. Par l’organisation de cette manifestation, ils souhaitent participer à la sensibilisation les habitants de la vallée à la démarche de développement durable dans tous les actes et projets

de la vie quotidienne. Un forum-expo des commerçants, artisans, entreprises et des organismes oeuvrant dans les secteurs du développement durable sera organisé pendant ce week-end. Pour favoriser et amplifier la mise en relation avec ces acteurs un jeu-concours axé sur la connaissance de la Vallée de la Sée et le développement durable, sera mis en place. Des expositions, sur les réalisations issues d’un travail effectué par les établissements scolaires éco-citoyens ainsi que par le Conseil des Jeunes de Brécey, viendront également animés cette manifestation.

Lors de cette manifestation, sera lancée une opération ayant pour support internet. Elle vise à calculer l’empreinte écologique de chaque foyer volontaire de la Vallée de la Sée. La finalité est d’avoir une image de l’empreinte écologique de la Vallée.

La manifestation a été organisée autour de plusieurs points forts:

mercredi 17 mars 2010: animations autour des différents thèmes composant le développement durable auprès des familles et centre . de loisirs avec des supports pédagogiques de l’ADEME.

Samedi 20 et dimanche 21 mars 2010 : forum des entreprises, commerçants et artisans s’impliquant à leur niveau dans le développement durable. Une partie sera entièrement consacrée aux entreprises et organismes publics ou professionnels oeuvrant dans les domaines:

~ des énergies renouvelables (fabricants, producteurs, distributeurs, fournisseurs,

revendeurs, installateurs, conseils…),

~ de l’éco-construction (fabricants, fournisseurs-distributeurs, constructeurs, …),

~ de la gestion de l’eau et des déchets,

~ de l’alimentation saine et bio,

Des secteurs en pleine croissance, car les besoins dans les années à venir vont être immenses,en raison de l’impérieuse nécessité d’opérer des économies d’énergies dans nos maisons. En milieu rural, la plupart des habitations ont été construites il y a plus de cent-ans, et leur isolation ne répond pas aux normes énergétiques actuelles. Ce premier salon est important car il met en scène tous les acteurs du secteur de l’habitat.

Pour tout complément d’information contacter :

Odyssée

2, place de l’église

50370 BRECEY

odyssee.21@laposte.net